Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 28 JUIN 2018

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE  AUX SENIORS EN CE 28 JUIN 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu 7,21-29.

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Ce n’est pas en me disant : “Seigneur, Seigneur !” Qu’on entrera dans le royaume des Cieux, mais c’est en faisant la volonté de mon Père qui est aux cieux.

Ce jour-là, beaucoup me diront : “Seigneur, Seigneur, n’est-ce pas en ton nom que nous avons prophétisé, en ton nom que nous avons expulsé les démons, en ton nom que nous avons fait beaucoup de miracles ?” 

Alors je leur déclarerai : “Je ne vous ai jamais connus. Écartez-vous de moi, vous qui commettez le mal !”

Ainsi, celui qui entend les paroles que je dis là et les met en pratique est comparable à un homme prévoyant qui a construit sa maison sur le roc. 
La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé et se sont abattus sur cette maison ; la maison ne s’est pas écroulée, car elle était fondée sur le roc.

Et celui qui entend de moi ces paroles sans les mettre en pratique est comparable à un homme insensé qui a construit sa maison sur le sable. 
La pluie est tombée, les torrents ont dévalé, les vents ont soufflé, ils sont venus battre cette maison ; la maison s’est écroulée, et son écroulement a été complet. »

Lorsque Jésus eut terminé ce discours, les foules restèrent frappées de son enseignement, car il les enseignait en homme qui a autorité, et non pas comme leurs scribes.

ecoute.jpg
  
                     

"Prier en étant reliés aux autres et en agissant avec le Père"

Seigneur Jésus, nous voici, une dernière fois, rassemblés autour de toi sur la montagne afin de laisser enfanter en nous cette Parole.

Sur cette montagne, tu as délivré ton message, nous invitant à aller de l'avant.

Aujourd'hui, tu nous mets d'abord en garde contre les invocations qui nous dispenseraient d'agir pour établir un tissu de relations humaines, premier reflet de ton Règne de relations Divines.

Inutile d'invoquer ton nom, si nous restons les bras croisés. Tu ne reconnais pas en nous ce qui est destructeur, laissant entendre qu'en ton nom nous avons fait des choses extraordinaires.

Ta parole nous ravive, car elle nous invite à bâtir notre vie sur le Roc, ce Roc queTU ES, qui ne s'écroule jamais. En bâtissant ainsi, nous ne pouvons ignorer le voisinage humain. Pleurs et découragements seront au rendez-vous, mais tu es la pierre Angulaire de nos demeures intérieures. Nous resterons "debout", car tu es le Roc sur lequel nous pouvons prendre appui.

Bâtir sur le Roc 10.jpg

Si, à l'inverse, nous écoutons ta Parole sans la mettre en pratique, nous bâtirons notre vie sur le sable. Nous ne résisterons pas aux critiques, aux déceptions de nos projets ratés, aux trahisons de ceux qui ont tout pris. Et notre vie s'écroulera dans le découragement.

Notre dernier recours restera l'espérance que nous formulerons en prière :Bâtir sa maison 7.jpg

C'est la petite lumière qui brille au fond du cœur, et nul au monde ne saurait l'éteindre.

Si ton cœur est brisé, malheureux, éperdu, si ta vie est triste, monotone, sans saveur, si l'angoisse parfois et souvent te saisit, la petite espérance est là, au fond de ton cœur qui va te permettre de remonter la pente.

Elle est le doux printemps qui surgit après l'hiver, elle est ta bonne étoile qui scintille dans le ciel, elle est le souffle du vent qui chasse les nuages...

Si tu te crois sans force, sans idée, sans espoir, tout au fond d'une impasse, dans le noir d'un tunnel, si tu n'as plus le gout à rien, ni même celui de vivre...la petite espérance est encore là, au fond de ton cœur qui te donne du courage quand tout semble fini.

Elle est la goutte d'eau pure qui jaillit de la source, le bourgeon qui permet à l'arbre de reverdir, la clarté du jour, là-bas, au bout de la nuit.

Merci d'être toujours là, ma petite espérance, tout au fond de mon cœur

Ma merveilleuse lampe magique où je puise tous mes rêves, toi qui ne connais pas le mot fin.

 (Reformulée à partir d'une poésie anonyme)


Seigneur Jésus, quand nous bâtissons sur le sable, tout paraît s'écrouler l'espace d'un instant. C'est alors qu'il faut nous accrocher à ta Lumière qui brille au plus haut de nous-mêmes en murmurant ou en criant ce chant composé par Michel GUERRE :

 "Appel à la Lumière".

-1-

Si ton cœur est brisé,

 Si tes yeux sont brûlants,

Si tes mains sont chargées

 De fardeaux trop pesants.

Si tu ne vois plus rien

 Que la boue et le sang.

Si dans ta vie de chien,

 encore seul tu te sens.

Refrain

 Alors, accroche-toi,

 À ta lumière accroche-toi,

 Pour que ta vie entière

 Trouve ses pas.

 Regarde la lumière,

 Ne te retourne pas,

 Regarde la lumière

Et puis, suis là !

-2-

Si tu en as assez

 De marcher dans la nuit,

 Et si tu es pressé

 De sortir de l’ennui.

 Si ta route est trop dure,

 Qu’elle te semble sans fin,

 Et si tu n’es pas sûr

 De trouver ton chemin.

-3-

 Si tu ne sais plus dire

 Que des mots de colère,

 Si tu ne sais plus rire

 Que d’un sourire amer.

 Si tu sens le dégoût

 Envahir tout ton corps,

 Si tu n’es pas au bout

 De tes pauvres efforts.

-Refrain-

Alors, accroche-toi,

 À ta lumière

 Accroche-toi,

 Pour que ta vie entière

 Trouve ses pas.

 Regarde la lumière,

 Ne te retourne pas,

 Regarde la lumière

 Et puis, suis là !

 

Seigneur Jésus, tu es notre lumière. Nous saurons nous accrocher à toi quand nous serons découragés.

Michel GUERRE le 28 juin 2018

Renâitre en Eglise.jpg



28/06/2018
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi