Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 3 JUILLET 2018

MON BILLET DE CE JOUR EN CE 3 JUILLET 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 20,24-29.

L'un des Douze, Thomas (dont le nom signifie : Jumeau), n'était pas avec eux quand Jésus était venu.

Les autres disciples lui disaient : « Nous avons vu le Seigneur ! » Mais il leur déclara : « Si je ne vois pas dans ses mains la marque des clous, si je ne mets pas mon doigt dans la marque des clous, si je ne mets pas la main dans son côté, non, je ne croirai pas ! »

 Huit jours plus tard, les disciples se trouvaient de nouveau dans la maison, et Thomas était avec eux. Jésus vient, alors que les portes étaient verrouillées, et il était là au milieu d’eux. Il dit : « La paix soit avec vous ! »

Puis il dit à Thomas : « Avance ton doigt ici, et vois mes mains ; avance ta main, et mets-la dans mon côté : cesse d’être incrédule, sois croyant. »

Alors Thomas lui dit : « Mon Seigneur et mon Dieu ! »

Jésus lui dit : « Parce que tu m’as vu, tu crois. Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

 
Trente et unième dimanche 2016 16.jpg
                     

"Quand le Jumeau de l'Autre devient le jumeau des autres"

Seigneur Jésus, en ce jour et dans l'infini des jours, Thomas (dont le nom signifie : jumeau) n'est pas présent au milieu de ceux qui semblent croire en toi sans difficultés.

Nous ressemblons à Thomas, puisqu'il est ton jumeau. Encore faut-il savoir ce que veut dire vraiment : "être jumeau" de l'Autre, être jumeau d'un autre."

Mon Seigneur et mon Dieu, faisons d'abord table rase de fausses idées reçues. Etre jumeau d'un autre, ce n'est pas, comme certains aiment à l'affirmer, être le double ou le clone d'un autre. Etre jumeau de l'Autre, c'est découvrir que nous naissons tous en étant ton Jumeau, et qu'il nous faut le devenir.

Nous sommes créés à ton image et à ta ressemblance, ce qui veut dire que nous portons en nous la marque indélébile de ton identité dans cette même image. Pour ce qui est de la "Ressemblance", c'est le chemin qu'il nous faut prendre pour atteindre l'image afin de pouvoir nous y accomplir en nous ouvrant sur ton Amour Infini.

Certains nous laissent entendre qu'ils n'éprouvent aucun mal à te croire "Relevé d'entre les morts". C'est le cas de tous ceux et celles dont la crédulité remplace la démarche de confiance qui, elle, est un chemin parsemé de doutes.

Heureusement qu'il y a ce 'Thomas" qui est en chacun de nous. Il ne craint pas de douter et demander vérification. Et en étant cela, il dévoile que tous les autres sont ses frères jumeaux et, que sans vouloir le dire, ils éprouvent la même difficulté à dévoiler en toi le "Vivant".

Et c'est alors, que passant par Thomas qui ose vraiment douter et demande à te toucher, tu fais de chacun de nous des "jumeaux" qui sont aussi les frères de tous les autres.

Et pour cela, tu nous demandes de mettre nos mains dans toutes les mains blessées de ceux et celles que nous rencontrons à la croisée des chemins. Tu nous invites aussi à ne pas "passer à côté" de ceux et celles dont le cœur est traversé par les douleurs éprouvées.

Mettre notre confiance en toi, sans faire ces gestes à l'égard de nos frères et de nos sœurs, c'est une tromperie de ceux "qui pensent bien" mais ne veulent pas prendre le chemin de la ressemblance pour atteindre l'image.

Merci à Thomas "le douteux" pour la vérité de ses paroles et de ses gestes. Il nous permet de nous mettre à genoux au service de nos frères et de pouvoir te dire : "Mon Seigneur et Mon Dieu".

Jumeaux de Dieu et jumeaux des autres, nous pouvons croire sans t'avoir vu, mais nous pouvons croire en te voyant chez nos frères jumeaux, signes de la fraternité universelle.

Michel GUERRE le 3 juillet 2018

Invités au festin 11.jpg



03/07/2018
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi