Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 5 SEPTEMBRE 2018

Mon billet de ce jour aressé aux seniors en ce mercredi 5 septembre 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc (4, 38-44)

En quittant la synagogue de Capharnaüm, Jésus entra chez Simon. Or, la belle-mère de Simon était oppressée par une forte fièvre, et on implora Jésus en sa faveur. Il se pencha sur elle, interpella vivement la fièvre, et celle-ci quitta la malade. À l’instant même, elle se leva, et elle les servait.
Au coucher du soleil, tous ceux qui avaient des infirmes atteints de diverses maladies les lui amenèrent. Et Jésus, imposant les mains à chacun d’eux, les guérissait. Des esprits mauvais sortaient de beaucoup d’entre eux en criant: «Tu es le Fils de Dieu!» Mais Jésus les interpellait vivement et leur interdisait de parler parce qu’ils savaient, eux, qu’il était le Messie. 
Quand il fit jour, il sortit et se retira dans un endroit désert. Les foules le cherchaient; elles arrivèrent jusqu’à lui, et elles le retenaient pour l’empêcher de les quitter. Mais il leur dit: «Il faut que j’aille aussi dans les autres villes pour leur annoncer la Bonne Nouvelle du règne de Dieu, car c’est pour cela que j’ai été envoyé.» 

Et il se rendait dans les synagogues de Judée pour y proclamer la Bonne Nouvelle.

Guérison d'un paralytique 18.jpg
 

Seigneur Jésus, quand nous nous laissons rencontrer par toi, notre déssir est graand de te retenir, de ne plus te lâcher. Nous avons reconnu en toi la Source de la vie, et notre désir est grand de boire ton eau vive. Mais te retenir, c'est mettre la main sur toi et te garder comme un trésor que nous ne voulons pas partager. Maiss tu n'ntres pas dans ce jeu qui enferme, c'est pourquoi tu nous dis : « Il faut que j'aille aussi dans les autres villes pour leur annoncer la Bonne Nouvelle du règne de Dieu, car c'est pour cela que j'ai été envoyé. » Seigneur Jésus, tu n'es pas venu pour une personne, mais pur toute l'humanité. Il serait inconvenant de t'utiliser comme un objet que l'on manipule. Tu es source de vie pour tous les hommes. C'est important pour chacun de nous. Si nous marchons avec toi, il nous faut porter le message de ta Bonne Nouvelle à tous ceux et celles que nous rencontrons. Nous choisissons de servir et panser les plaies de ceux et celles qui ont été abîmés, moqués, blessés. Refuser de tendre la main aux autres, c'est refuser de prendre la main que tu nous tends. Quand tu guéris la belle-mère de ton apôtre Pierre, elle se lève pour servir. Seevir n'est pas un domaine réservé à ceux et celles qui ont choisi une vie de communauté. C'est un chemin de vie qu'il nous faut annoncer à ceux et celles qui ne te connaissent pas. Seigneur Jésus, tu n'es pas un objet que l'on impose. Tu es une personne qui, par nous, se propose.Merci, seigneur, pour tant d'amour donné.

Michel GUERRE le 5 septembre 2018



05/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi