Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 7 SETTEMBRE 2018

MON BILLET DU JOUR ADRESSE  AUX SENIORS EN CE 7 SEPTEMBRE 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 5,33-39.

En ce temps-là, les pharisiens et les scribes dirent à Jésus : « Les disciples de Jean le Baptiste jeûnent souvent et font des prières ; de même ceux des pharisiens. Au contraire, les tiens mangent et boivent ! »

Jésus leur dit : « Pouvez-vous faire jeûner les invités de la noce, pendant que l’Époux est avec eux ?

Mais des jours viendront où l’Époux leur sera enlevé ; alors, en ces jours-là, ils jeûneront. »

Il leur dit aussi en parabole : « Personne ne déchire un morceau à un vêtement neuf pour le coudre sur un vieux vêtement. Autrement, on aura déchiré le neuf, et le morceau qui vient du neuf ne s’accordera pas avec le vieux.

Et personne ne met du vin nouveau dans de vieilles outres ; autrement, le vin nouveau fera éclater les outres, il se répandra et les outres seront perdues. 

Mais on doit mettre le vin nouveau dans des outres neuves.

Jamais celui qui a bu du vin vieux ne désire du nouveau. Car il dit : “C’est le vieux qui est bon.” »

  
Jésus pain de vie 3.jpg
                     

"Passés par la mort et relevés pour toujours, nous ne pouvons que déjeuner avec Jésus, signe des noces éternelles 1-

1-Déjeuner avec Lui :

Jésus, ta réponse à la question posée à tes disciples sur le fait de ne pas jeûner, est une invitation à participer à la noce puisque nous sommes invités à prendre notre repas avec toi.

Au temps de tes disciples, il était concevable que cela ne dure qu'un temps, ta mort étant déjà prévisible.

Mais pour nous, aujourd'hui, nous annonçons ton "Relèvement", et il serait impensable, si nous sommes croyants, de mettre de côté cet évènement. C'est à la lumière de "ta mort et de ta Résurrection" que les Evangiles sont annoncés. Dieu, d'une manière permanente, célèbre avec nous ses noces dans cette Alliance vécue. Et il faudrait "bouder" le repas auquel tu nous invites ?

Il y a suffisamment de personnes auxquelles on interdit ce repas pour ne pas en rajouter encore. Ton Serviteur, le Pape François, qui fait preuve d'ouverture, prendra-t-il les dispositions nécessaires pour que ne soient pas exclus des Noces de l'Amour, des invités qui ont parfois, dans l'injuste souffrance, manqué la cible dans leur fidélité ?

Il faut le crier avec force : Les Noces Eternelles de Dieu se réalisent avec toi, Jésus, le "Relevé d'entre les morts".

 

2- Jeûner de Lui :

Quand nous avons de la peine à célébrer ces Noces éternelles, il convient de"jeûner", en prenant un temps pendant lequel se creuse au plus profond de nous-mêmes ce grand "désir de Dieu". Jeûner, c'est alors, dans la prière et la contemplation, prendre un temps de désert, pour retrouver la faim de Dieu, en ne s'arrêtant jamais de boire à la "Source d'eau vive" au risque de ne plus vivre.

 

Jeûner, c'est aussi partager avec les autres, prendre le temps de renouer des relations perdues.

En définitive, Jeûner, c'est se déposséder de soi-même pour retrouver le goût de Dieu et partager ce "goûter" avec les autres.

Et c'est ainsi qu'un cœur nouveau peut revêtir un vêtement nouveau, bien taillé dans le blanc, signe des noces éternelles de Dieu avec l'humanité.

De la même manière, nos outres neuves recevront le vin de la fête Nouvelle. Nous ne pouvons rester attachés aux "Traditions anciennes", sans jamais les traduire pour l'aujourd'hui de Dieu et l'aujourd'hui de l'Homme. Elles deviendraient des vieilleries que l'on vénère, mais qui ne rejoignent plus la vie.

Michel GUERRE le 7 septembre 201



07/09/2018
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi