Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR EN CE 12 MARS 2015 (Temps du "ceur'aime")

1) Nous écoutons la Parole de ce jour :

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 11,14-23.

En ce temps-là, Jésus expulsait un démon qui rendait un homme muet. Lorsque le démon fut sorti, le muet se mit à parler, et les foules furent dans l’admiration.

Mais certains d’entre eux dirent : « C’est par Béelzéboul, le chef des démons, qu’il expulse les démons. »

D’autres, pour le mettre à l’épreuve, cherchaient à obtenir de lui un signe venant du ciel.

Jésus, connaissant leurs pensées, leur dit : « Tout royaume divisé contre lui-même devient désert, ses maisons s’écroulent les unes sur les autres.
Si Satan, lui aussi, est divisé contre lui-même, comment son royaume tiendra-t-il ? Vous dites en effet que c’est par Béelzéboul que j’expulse les démons.
Mais si c’est par Béelzéboul que moi, je les expulse, vos disciples, par qui les expulsent-ils ? Dès lors, ils seront eux-mêmes vos juges.
En revanche, si c’est par le doigt de Dieu que j’expulse les démons, c’est donc que le règne de Dieu est venu jusqu’à vous.

Quand l’homme fort, et bien armé, garde son palais, tout ce qui lui appartient est en sécurité.

 Mais si un plus fort survient et triomphe de lui, il lui enlève son armement auquel il se fiait, et il distribue tout ce dont il l’a dépouillé.

Celui qui n’est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse.

 Jésus et les démons 2.jpg
                     

2) Nous laissons la Parole résonner dans nos cœurs :

3) Nous relisons la Parole à la lumière de notre vie, au Souffle de l'Esprit

Seigneur Jésus, quand tu expulses le contraire de ce qui fait l'homme, c'est pour le faire renaître à sa véritable identité.

Quand nous ne pouvons plus parler, parce que le "mélange tout" nous en empêche, tu es toujours présent pour rétablir les relations.

Mais il y a ces "beaux-parleurs" pour faire entendre que c'est par le contraire de Dieu que tu veux éblouir en permettant à l'homme de se remettre à neuf et de nouer des relations nouvelles.

Seigneur, tu mesures le paradoxe de servir l'homme en utilisant le contraire de Dieu. Telle est l'accusation stupidement portée contre ton œuvre de bonté.

Connaissant les pensées de ceux qui t'accusent ainsi, tu montres qu'un Règne de relations divisé contre lui-même ne devient qu'un désert dans lequel les rencontres ne se font plus, un espace où l'on ne se parle plus. Tout s'écroule, et le "mélange-tout", qu'on appelle Satan, se mélange lui-même, et il meurt de son désir de provoquer la mort.

C'est à l'inverse de ce que tu réalises. Car c'est bien au nom de Dieu que tu délivres l'homme. C'est en son NOM que tu nous permets de renaître à de vraies relations.

Tu termines ton argumentation par cette parole qu'il n'est pas facile d'entendre et de comprendre : "Celui qui n'est pas avec moi est contre moi ; celui qui ne rassemble pas avec moi disperse."

Seigneur Jésus, "être avec toi", c'est être aux cotés des hommes. C'est agir au nom de Dieu pour servir l'homme et le libérer de toutes ses fermetures. Etre avec toi, Seigneur, c'est rassembler au lieu de disperser en jetant le discrédit sur les bienfaits entrepris en ton nom.

En ce temps de "cœur'aime", toi qui es vraiment homme et nous dévoiles vraiment Dieu, apprends-nous à marcher avec toi afin de rassembler les hommes en nous appuyant sur Dieu.

Michel GUERRE le 12 mars 2015

Jésus et les démons.png

 



12/03/2015
11 Poster un commentaire

A découvrir aussi