Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR EN CE 13 AVRIL 2015

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 3,1-8.

Il y avait un homme, un pharisien nommé Nicodème ; c’était un notable parmi les Juifs.

Il vint trouver Jésus pendant la nuit. Il lui dit : « Rabbi, nous le savons, c’est de la part de Dieu que tu es venu comme un maître qui enseigne, car personne ne peut accomplir les signes que toi, tu accomplis, si Dieu n’est pas avec lui. »

Jésus lui répondit : « Amen, amen, je te le dis : à moins de naître d’en haut, on ne peut voir le royaume de Dieu. »

Nicodème lui répliqua : « Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il entrer une deuxième fois dans le sein de sa mère et renaître ? »
Jésus répondit : « Amen, amen, je te le dis : personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu.
Ce qui est né de la chair est chair ; ce qui est né de l’Esprit est esprit.
Ne sois pas étonné si je t’ai dit : il vous faut naître d’en haut.
Le vent souffle où il veut : tu entends sa voix, mais tu ne sais ni d’où il vient ni où il va. Il en est ainsi pour qui est né du souffle de l’Esprit. »

Jésus et Nicodème 1.jpg
                       

 

"Passer de la connaissance à la reconnaissance"

 

"Seigneur Jésus, pour un certain nombre d'entre nous, nous avons reçu dans notre enfance, plus tard dans notre adolescence, une certaine "connaissance" sur ce que l'on appelle les fondements de la foi. Mais cette "connaissance" est restée bien souvent à la dimension du "savoir".

Inlassables chercheurs, c'est dans la nuit de nos questionnements que nous venons te trouver pour te dire ce que nous ressentons : "Nous "savons" que tu es un maître qui enseigne et que personne ne peut accomplir les signes que toi, tu accomplis, si Dieu n'est pas avec lui."

Oui, nous savons que tu enseignes et que tu fais des gestes que tu ne peux accomplir que parce que tu bénéficies de la présence de Dieu.

Nous savons tout cela par cœur, mais nous ne le connaissons pas avec le cœur

Et ta réponse nous confirme bien dans notre ignorance de la vraie connaissance : "A moins de naître d'en haut, on ne peut voir le royaume de Dieu."

Et nous voilà questionnés sur une réalité essentielle et apparemment logique : "Quand on est vieux, comment pouvons-nous rentrer une deuxième fois dans le ventre de notre mère et naître une nouvelle fois ?"

Ta réponse se précise et nous entraîne du savoir à la reconnaissance : Le ventre de notre mère, c'est ce "Royaume de Dieu", espace dans lequel s'enfantent les relations avec toi et avec les autres. Et nul ne peut y accéder s'il ne boit à la Source d'eau vive avec le "Souffle de l'Esprit".

C'est un véritable baptême auquel il nous faut accéder dans une adhésion consentie. Laisser mûrir ce grain de blé que l'on appelle "chair", afin que l'enveloppe déchirée, il s'ouvre sur la connaissance de Dieu et la relations aux autres.

Une telle démarche, pour entendre la voix de Celui qui nous aime, comme une mère aime ses enfants, est à refaire souvent. Elle requiert attention permanente pour entendre ta voix et naître au souffle de l'Esprit.

Et c'est ainsi que nous pouvons vivre cette "Renaissance" qui permet de passer de la "simple connaissance à la reconnaissance".

Michel GUERRE le 13 avril 2015

Jésus et Nicodème 3.jpg

 

 



13/04/2015
16 Poster un commentaire

A découvrir aussi