Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX JUNIORS ET AUX SENIORS EN CE 28 SEPTEMBRE 2015

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 9,46-50.

En ce temps-là, une discussion survint entre les disciples pour savoir qui, parmi eux, était le plus grand.

Mais Jésus, sachant quelle discussion occupait leur cœur, prit un enfant, le plaça à côté de lui et leur dit : « Celui qui accueille en mon nom cet enfant, il m’accueille, moi. Et celui qui m’accueille accueille celui qui m’a envoyé. En effet, le plus petit d’entre vous tous, c’est celui-là qui est grand. »
Jean, l’un des Douze, dit à Jésus : « Maître, nous avons vu quelqu’un expulser des démons en ton nom ; nous l’en avons empêché, car il ne marche pas à ta suite avec nous. »

Jésus lui répondit : « Ne l’en empêchez pas : qui n’est pas contre vous est pour vous. »

Qui est le plus grand 3.jpg
                       

"Il nous arrive de nous tromper sur ce que nous attentons de Jésus"

 

Jésus, parfois nous sommes comme tes disciples, nous attendons de toi ce que tu n'es pas.

Quand nous pensons que tu vas claquer des doigts pour nous libérer de ce qui nous empêche de grandir et d'avancer dans la vie, nous faisons de toi un magicien.

Nous sommes comme tes disciples qui pensaient que tu étais le grand libérateur d'Israël, celui qu'avaient annoncé les prophètes.

Il faudra qu'ils attendent ta Résurrection pour comprendre que tu es le chemin, la vérité, la vie.

Et nous sommes là, avec les mêmes questions, discutant sur la place que tu nous réserves si nous devenons le plus grand.

Il y a tant d'exemples dans nos vies, qu'il serait fastidieux de tous les énumérer.

Dans nos relations de famille, notre travail professionnel, dans ce choix de vie pour le service des autres, il nous arrive d'attendre de toi que tu mettes tout en œuvre pour nous aider à réussir.

Et nous faisons de toi le même libérateur que tes disciples attendaient.

Jésus, tu nous connais avec le cœur ; en plaçant un enfant à tes côtés, tu nous invites à devenir comme lui : Il est fragile, il est encore tout petit, il ne réclame rien, mais il se tient à tes côtés. Et c'est cet enfant que tu nous proposes de laisser grandir en nous. En l'accueillant ainsi, c'est toi que nous accueillons, et c'est ton Père qui fait sa place en nous.

Il n'y a plus de discussion pour savoir qui sera désigné comme étant le plus grand. C'est en accueillant l'autre, le plus petit et le plus faible aussi, que nous t'accueillerons comme un cadeau d'amour. Et cela nous est donné et ne se marchande pas. Encore faut-il nous mettre au service des plus pauvres et des plus petits !

Et nous comprenons mieux pourquoi tu nous demandes de ne pas empêcher celui ou celle qui n'est pas des tiens, de faire le bien en ton nom. En chacun d'eux, aussi, il y a cet accueil du "tout petit", de celui qui a besoin d'être libéré d'un enfermement.

Nous pouvons être rassurés, car celui qui n'est pas contre nous est pour nous, il rend le même service que nous.

Michel GUERRE le 28 septembre 2015

Qui est le plus grand 2.jpg



28/09/2015
8 Poster un commentaire

A découvrir aussi