Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 14 AVRIL 2018

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE  AUX SENIORS EN CE 14 AVRIL 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Jean 6,16-21.

Le soir venu, les disciples de Jésus descendirent jusqu’à la mer.

Ils s’embarquèrent pour gagner Capharnaüm, sur l’autre rive. C’était déjà les ténèbres, et Jésus n’avait pas encore rejoint les disciples.

Un grand vent soufflait, et la mer était agitée.

Les disciples avaient ramé sur une distance de vingt-cinq ou trente stades (c’est-à-dire environ cinq mille mètres), lorsqu’ils virent Jésus qui marchait sur la mer et se rapprochait de la barque. Alors, ils furent saisis de peur.

Mais il leur dit : « C’est moi. N’ayez plus peur. »

Les disciples voulaient le prendre dans la barque ; aussitôt, la barque toucha terre là où ils se rendaient.

Jésus marche sur les eaux 2015 2.jpg
  

                     

"A la manière de Moïse, Jésus nous ouvre le chemin de la vie"

 

Seigneur Jésus, le soir arrive, et souvent avec lui, les angoisses et les peurs accumulées au cours de nos journées : Problèmes de santé, un travail à trouver, des relations cassées, des causes désespérées.

C'est le moment au cours duquel, nous ressentons la crainte de la mort, celle de ne pouvoir aller jusqu'au bout du chemin, cette autre rive qui nous attend, sans que nous l'attendions vraiment. C'est la raison pour laquelle, nous embarquons nos vies pour trouver le chemin d'une rive moins tourmentée.

Mais nous ressentons la blessure de ton absence, tu nous parais si loin parfois.

C'est alors que le vent souffle dans nos vies agitées. Cherchant vainement une présence apaisante, nous passons notre nuit à ramer afin d'être délivrés de tout ce qui nous enferme.

En ne pensant qu'à nous dans ces moments si agités par les soucis déjà énumérés, nous oublions de nous tourner vers les autres et de nous tourner vers toi.

En te regardant de l'intérieur, nous te "voyons" enfin. A la manière de Moïse qui ouvrit un chemin pour une libération de son peuple, tu ouvres un chemin sur nos peurs, en marchant sur la mort afin de bien nous signifier que tu es la VIE.

Mais les soucis bouleversent encore notre cœur et nous ne distinguons qu'une présence inconnue qui semble s'approcher de nous. Envahis par la peur, notre frayeur est grande et nous ne sommes pas apaisés.

C'est en écoutant ta Parole dans la prière, que nous pouvons t'entendre nous dire :"C'est moi. N'ayez pas peur." Nous entendons cette Parole, elle résonne fortement en nous. Nous l'avons reconnue quand ton serviteur, le Pape Jean-Paul II, la cria au monde rassemblé, au jour de son élection :"N'ayez pas peur !".

Saint Jean-Paul II.jpg

Ne voulant pas te perdre, nous aimerions te prendre avec nous, te posséder et ne plus te lâcher. Mais nous touchons déjà la rive de la vie sur laquelle nous voulions aller.

Seigneur Jésus, tu as calmé nos peurs, et comme Moïse, tu as ouvert un chemin de liberté. Ta Présence reste cachée, mais désormais nous savons bien ce qu'il nous reste à faire pour retrouver le calme et réparer les dégâts accumulés dans nos journées.

Relevé de la mort, tu nous montres la VIE en plénitude, ici et maintenant.

Michel GUERRE le 14 avril 2018

Jésus marche sur les eaux 2016 13.jpg



14/04/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi