Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 17 JANVIER 2018

1) Nous écoutons la Parole de ce jour :

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 3,1-6.

En ce temps- là, Jésus entra de nouveau dans la synagogue ; il y avait là un homme dont la main était atrophiée. On observait Jésus pour voir s’il le guérirait le jour du sabbat. C’était afin de pouvoir l’accuser.Il dit à l’homme qui avait la main atrophiée : « Lève-toi, viens au milieu. »

Et s’adressant aux autres : « Est-il permis, le jour du sabbat, de faire le bien ou de faire le mal ? de sauver une vie ou de tuer ? » Mais eux se taisaient.
Alors, promenant sur eux un regard de colère, navré de l’endurcissement de leurs cœurs, il dit à l’homme : « Étends la main. » Il l’étendit, et sa main redevint normale.

Une fois sortis, les pharisiens se réunirent en conseil avec les partisans d’Hérode contre Jésus, pour voir comment le faire périr.

Jésus guérit un homme le jour du sabbat 2.jpg
                         
                     

2) Nous laissons résonner la Parole dans nos cœurs :

3) Nous relisons la Parole à la Lumière de notre vie, au Souffle de l'Esprit :

"Seigneur Jésus, une fois encore, tu nous invites à nous rendre présents en cet espace de nos cœurs afin d'entendre ta Parole.

Tu nous regardes et tu perçois nos mains fermées. Elles ne peuvent plus ni recevoir et encore moins donner.

C'est un jour d'effacement, ce Sabbat qui permet à chacun de mettre de côté les choses à faire afin de se rendre présents à l'ETRE même de Dieu.

Il y a toujours des gens pour vérifier la bonne application de cette Loi du Sabbat.

Et ces gens là te regardent afin de contrôler, en ce jour consacré, si tu vas faire un geste pour nous ouvrir les mains, nous apprendre à aimer.

Ta Parole devient un ordre qui nous est adressé :"Tenez-vous debout, et venez au milieu." Quelle étrange Parole qui nous invite à nous redresser et à nous tenir comme des ressuscités pour mieux être reconnus par les autres qui sont autour de nous.

ET regardant ces "autres", tu poses une question sur laquelle il conviendra de bien se situer : "En ce jour consacré, est-il permis de faire le bien ou de faire le mal ? Est-il permis de sauver une vie ou au contraire de tuer ?" Et chacun de se taire, sachant que la réponse est déjà dans la question. Tu confirmes ta Parole en nous demandant d'étendre nos mains vers toi et vers les autres. Ce que nous faisons pour accueillir et recevoir, pour mieux donner et partager.

Seigneur Jésus, tu veux sauver la VIE, nous rappelant que tout "homme est une histoire sacrée" et qu'il convient de le sauver.

Mais les gardiens de la loi semblent ne rien entendre à cela. Pour eux, la LOI l'emporte sur la vie, et c'est pourquoi ils te prendront la tienne.

En marchant avec toi, nous savons désormais que pour aimer, en paroles et en vérité, nous devons étendre nos mains, en les gardant ouvertes.

Comme toi, Seigneur, nous risquons de périr, mais l'Amour gagnera.

Michel GUERRE le 17 janvier 2018

Jésus guérit un malade le jour du sabbbat 8.jpg



17/01/2018
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi