Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 23 MAI 2018

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 23 MAI 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 9,38-40.

En ce temps-là, Jean, l’un des Douze, disait à Jésus : « Maître, nous avons vu quelqu’un expulser les démons en ton nom ; nous l’en avons empêché, car il n’est pas de ceux qui nous suivent. » 
Jésus répondit : « Ne l’en empêchez pas, car celui qui fait un miracle en mon nom ne peut pas, aussitôt après, mal parler de moi ; celui qui n’est pas contre nous est pour nous. »


Agir avec gratuité 3.jpg
                       

"Heureux ceux qui savent faire le bien sans une appartenance visible à nos propres convictions"

 

Jésus, tu nous redis aujourd'hui que chacun a sa place à tes côtés, qu'il n'y a pas les gradés et les sous- gradés.

Il n'y a pas ceux qui savent et les autres qui ne savent pas tes gestes et les paroles de tendresse que tu fais parmi les hommes, les femmes et les enfants de ce monde.

Chacun est important dans le service à rendre. Pour toi, Jésus, et ceux qui marchent avec toi, il n'y a pas de place pour la discrimination. Il n'y a qu'une seule race, la race humaine, quelle que soit la couleur de la peau. Et la religion est un tissu de relations pour tous, elle relie à ta Parole les différences que nous faisons.

Ton Père a créé les hommes à son image et à sa ressemblance.

Il n'a pas privilégié ceux qui porteraient son Image et mis à part ceux qui devaient encore la chercher afin de lui ressembler.

Son Image est en tous, et il revient à chacun de prendre le chemin d'une ressemblance pour rejoindre cette Image qui est inépuisable dans son Amour donné.

Pour toi, Jésus, tous sont importants parce que tous ont un rôle à jouer selon leurs aptitudes et les dons qu’ils ont reçus. Être disciple, c’est faire partie de ceux qui revêtent la tenue de service. 

Tu vas encore plus loin, à la périphérie, bien au-delà de la communauté visible, en te tournant vers ceux qui sont sans appartenance officielle. Nous n'avons pas le droit de les empêcher de parler de toi, d'extraire en ton nom ce qu'il ya a de mauvais dans les autres. Ils contribuent au bien que représente l'instauration de ton Royaume de relations. L'étiquette et le costume ne sont pas de mise pour toi.

Il serait si facile de durcir les séparations entre ceux qui sont dans les clous et ceux qui ne le sont pas. Pour toi, Jésus, il y a toujours cet espace de relations dans lequel ceux qui sont discrets, mais ne sont pas contre toi, évitent d'afficher leur appartenance à ta personne, car ils ne te connaissent pas.

L'essentiel étant de vivre en relation dans les services à rendre. Ceux-là sont de ton côté, même s'ils ne le disent pas.

Ainsi tu nous appelles à ne pas juger et à ne pas exclure ceux qui ne remplissent pas les conditions d'une appartenance légitime.

Concernant l’évangélisation, ton serviteur, le Pape François, vient de souligner « qu’il n’y a pas nécessairement besoin de prêtres », pour dire l'Evangile aux nations. Il a fortement souligné l'importance des laïcs, mettant une nouvelle fois en garde contre le cléricalisme, qui est un véritable «danger » pour l'Eglise et pour l'humanité.

Seigneur Jésus, sous prétexte de notre appartenance à la religion chrétienne, notre tentation est grande de penser que les autres religions sont forcément mauvaises.

Dans la mesure où chaque religion prône le respect de l'autre, et ne fait pas de prosélytisme, elle a sa place dans notre société.  Cette ouverture ne doit pas nous empêcher de dire l'Evangile à toutes les nations.

Michel GUERRE le 23 mai 2018

Paroles de Jésus 2017 33.jpg



23/05/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi