Espace pour mieux Chercher

MON BILLET DE CE JOUR ADRESSE AUX SENIORS EN CE 29 MAI 2018

MON BILLET DE CE JOUR ADESSE AUX SENIORS  EN CE 29 MAI 2018

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc 10,28-31.

En ce temps-là, Pierre se mit à dire à Jésus : « Voici que nous avons tout quitté pour te suivre. »

Jésus déclara : « Amen, je vous le dis : nul n’aura quitté, à cause de moi et de l’Évangile, une maison, des frères, des sœurs, une mère, un père, des enfants ou une terre sans qu’il reçoive, en ce temps déjà, le centuple : maisons, frères, sœurs, mères, enfants et terres, avec des persécutions, et, dans le monde à venir, la vie éternelle. 
Beaucoup de premiers seront derniers, et les derniers seront les premiers. »


  Aimer sans conditions 2.jpg
                     

"La gratuité d'un amour est indispensable pour marcher avec Jésus"

 

Seigneur Jésus, la parole de Pierre est bien souvent la nôtre. Chacun de nous, dans sa vie, parfois mise tout sur toi, et il lui semble qu'il a fait cela pour rien. C'est ce que sous-entend la Parole de Pierre, c'est aussi ce qu'il nous arrive de ressentir.

Nous aimerions tellement éprouver le fruit de toutes ces dépossessions que nous en venons à te demander des comptes.

Seigneur, tu ne te dérobes pas dans ta réponse et tu nous invites à faire le point sur nos dépossessions.

Ce n'est pas pour notre bien-être que nous pouvons tout quitter. C'est à cause de toi et de l'Evangile qu'il nous faut vivre et annoncer. Il n'est pas inutile, au cours de notre vie, de nous redire le "pourquoi" d'une vie donnée.

Si la rencontre avec toi et l'annonce de la Bonne Nouvelle ne nous remplissent pas de joie, c'est sans doute que nous n'avons pas coupé les liens qui ouvrent sur une liberté de t'aimer et d'annoncer l'Evangile.

Mais chaque fois que nous nous donnons pleinement, sans rien attendre d'autre que de marcher avec toi et d'annoncer ta Bonne Nouvelle, nous faisons l'expérience que nous recevons tout au centuple. Car la joie de se donner est encore plus forte que celle de recevoir, ce qui n'empêche en rien de ressentir combien nous recevons en nous donnant vraiment.

Mais il arrive aussi que nous soyons critiqués par les plus proches, désapprouvés au point de ressentir les regards ou les mots employés comme des balles qui nous transpercent et provoquent en nous une véritable souffrance.

Il y a des chrétiens persécutés dans notre monde, mais chacun de nous, s'il est fidèle à ta personne, à l'annonce de ta Bonne Nouvelle, ne peut échapper, un jour ou l'autre, à ces souffrances injustes de la part des plus proches.

La vie en plénitude, ici et maintenant, dépend alors de notre fidélité dans ces difficultés rencontrées.

Même si nous avons du mal à témoigner et que nous arrivons les derniers, tu nous ouvres tes bras comme si nous étions les premiers.

Michel GUERRE le 29 mai 2018

Amour en Dieu 6.jpg



29/05/2018
2 Poster un commentaire

A découvrir aussi